Flash Information

Les entrainements reprendront le Lundi 4 Septembre à 19h30

Connexion

Recherche avancée


Visiteurs ...

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
1132
Hier :
1466
Semaine :
2598
Mois :
37393
Total :
1370976
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité

Calendrier du Club

L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Ville et Partenaire

PLŒMEUR

Terre & Mer          

      Douar Ha Mor

" Le vraie Budo est la voie de l'amour universel "
Morihei Ueshiba
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

Le Reigisaho par Kanaï Senseï

 

     L'aikido est tout d'abord un Budo, mais aussi la manifestation des lois de la Nature et des phénomènes psychologiques, sociologiques, éthiques, et religieux.

     Tous ces aspects s'empilent les uns sur les autres en ayant chacun son identité propre et unique, et tous ensemble ils constituent ce qu'on appelle Aïkido.

     Même si les sports ne s'occupent pas en général des situations de la vie et de la mort, ils entretiennent quand même certaines valeurs nécessaires au développement du caractère, par exemple, l'observation de principes, le respect des autres, le comportement honnête, un habillement approprié et des manières correctes.

     Cela doit être encore plus vrai et essentiel dans l'art de l'Aïkido, car l'Aïkido traite des questions de la vie et la mort et insiste sur la préservation de la vie. Dans un tel art il est certainement approprié de mettre l'emphase sur le besoin de dignité, Rei, dans les interactions humaines. C'est pour cette raison qu'il est dit que le Rei est l'origine et le but final du Budo.

     Certaines personnes peuvent réagir négativement sur cette attention particulière à l'étiquette, jugeant cela façonné à l'ancienne, conservateur, et c'est compréhensible. Mais on ne doit jamais perdre la signification de l'essence du Rei. Les étudiants de l'Aïkido sont particulièrement encouragés à apprécier les raisons et la signification du Reigisaho, car cela devient un pas important vers le Misogi (1), qui est dans le coeur de la pratique de l'Aïkido.

 

 Note 1

Misogi (?) est une pratique shinto dont le but est la purification des kegare (impuretés) par une
chute d'eau ou un cours d'eau . Pour la traduction en français de « misogi », on peut retenir
« ablution » (terme le plus couramment donné par les dictionnaires) ou « lustration », terme moins
connu qui signifie « purification rituelle ».
Avant de faire le misogi, les personnes doivent passer par des séances de purification préliminaires.
Les femmes doivent se vêtir d'un kimono blanc et d'un voile. Les hommes mettent un vêtement
léger que l'on nomme fundoshi et un linge sur la tête. Ensuite, ils commencent « à secouer l'âme »
en faisant rebondir leurs mains sur leur estomac pour être conscient de leur âme (tama). Puis ils
commencent à s'échauffer par des mouvements callisthéniques comme celui nommé Tori Fune
(bateau-oiseau) En suivant le « leader », les personnes crient des évocations qui activent l'âme, qui
affirment le potentiel de chacun afin de se réaliser, de se lier à son âme, et l'unification des gens
avec les kami (esprits divins).

Symboliquement, Misogi désigne tout acte de purification émotionnelle de façon à atteindre la
paix intérieure et la réalisation.

 

+